Comment bien entretenir un ficus ?

Un ficus

Parmi les plantes les plus simples à entretenir, nous trouvons le ficus. En effet, cette plante d’intérieur ne demande que quelques règles à bien suive pour pouvoir rester en bonne santé. Alors quelles sont ces précautions ? Comment procéder à un bon entretien ? Suivez le guide.

Pensez à tailler votre ficus pour une bonne santé

Pour mener à bien le taillage de votre ficus, il est important de bien respecter les différentes étapes. Ainsi, il est essentiel de tenir compte des points suivants :

  • La fréquence : il est important de tailler votre ficus à le mesure d’une fois par an. En effet, sans cela, votre plante d’intérieur pourrait atteindre votre plafond sans problème.
  • La taille : lorsque vous taillez votre ficus, il est recommandé de se munir d’un sécateur spécifique pour les coupes légères. En effet, l’opération étant délicate, mieux vaut être bien équipé.

A noter qu’il est conseillé de ne couper votre ficus qu’une fois par an : il est alors nécessaire de bien estimer la taille de votre coupe pour bien anticiper la prochaine.

Le rempotage de votre ficus

Pour conserver la bonne santé de votre ficus, il est primordial de le rempoter : une opération qui peut être délicate. Ainsi, munissez-vous d’un pot assez large et très profond, pour vous éviter d’avoir à effectuer le rempotage trop souvent. Par ailleurs, sachez que vous devrez rempoter votre ficus à raison de deux à trois fois dans l’année.

Votre ficus demande aussi un bon arrosage. Pour cela, n’ayez pas la main trop lourde : votre plante d’intérieur n’apprécie pas de baigner dans une terre humide. Une eau ni trop fraîche, ni trop chaude conviendra idéalement à votre ficus et évitera l’apparition de maladies.

Très casanier, le ficus supporte mal les changements de place : en effet, il peut très bien vivre à un emplacement mais changer totalement de comportement si vous le déplacez. L’exposition au soleil ou encore la température sont des facteurs qui viennent influencer la croissance de votre plante d’intérieur.

Que faire si les feuilles de votre ficus tombent ?

Il faut savoir que la très grande majorité des plantes perdent leurs feuilles. Cependant, cela peut aussi montrer qu’il y a la présence d’une maladie. Voici les critères à vérifier :

  • L’arrosage de votre ficus : a-t’il été bien réalisé ? A une bonne fréquence ?
  • Le rempotage : l’avez-vous rempoté dernièrement ?
  • L’emplacement : avez-vous déplacé votre ficus récemment ?

Il faut bien prendre garde à ne pas trop exposer votre ficus à la lumière directe, et à penser à l’arroser régulièrement, tout en lui trouvant sa place idéale et ne plus l’en bouger. A contrario, si votre ficus manque de lumière, vous pouvez augmenter la luminosité à l’aide de miroirs reflétant ou simplement grâce à des feuilles d’aluminium.

Un ficus perdant ses feuilles peut venir de nombreux facteurs : moins de lumière ou encore trop de passage d’air. L’idéal reste de mettre votre plante à l’abri du vent, au soleil : derrière une baie vitrée par exemple. Selon l’agencement de votre intérieur, votre plante peut aussi bien être mise dans un pot ou bien se plaire dans une suspension. Par ailleurs, il peut être recommandé d’effectuer un surfaçage : cette technique permet de contribuer aux apports nutritionnels de votre plante, qu’il y ait eu rempotage ou non.

Que faire si mon ficus est malade ?

Nous l’avons vu, votre ficus peut perdre ses feuilles : ce phénomène est relativement courant et ne montre pas forcément de signes de maladie. En revanche, il est possible que les feuilles de votre ficus deviennent jaune. Ce symptôme peut être le 1er signe d’une maladie sous-jacente de votre plante. Ce signe est d’autant plus significatif si des produits chimiques ont été appliqués sur le ficus. De plus, la présence d’insectes comme les araignées ou autres parasites près de votre plante sont un mauvais présage : cela nécessite alors d’opter pour un traitement adapté, de préférence bio.

Voici d’autres causes observables d’une maladie chez le ficus :

  • Présence de pustules blanches sur les feuilles : elles s’observent par un dépôt blanc, généralement collant. Ce symptôme est la manifestation de la présence de cochenille. La cochenille, dite aussi cochenille farineuse, peut être fatale pour votre ficus : si elle s’attaque à votre plante, il est impératif de rapidement la traiter pour éviter que sa présence lui en soit redoutable. Pour cela, mettez de l’eau savonneuse avec un soupçon d’alcool à 90° et d’huile végétale.
  • Présence de mouches blanches : aussi appelées aleurodes, ces mouches vont attaquer votre plante d’intérieur. Il faudra alors bien rincer votre ficus avec un peu d’eau, à température ambiante, ou de la pulvériser, de façon intensive, pour faire fuir les aleurodes.

Rappel des conseils pour lutter contre les maladies

Voici quelques conseils simples à appliquer pour éviter à votre ficus d’être malade :

  • arrosez régulièrement votre plante, sans excès ;
  • faites un surfaçage ;
  • pensez à bien exposer votre plante : assez de luminosité, mais pas de lumière directe ;
  • placez votre plante à l’abri des courants d’air ;
  • optez pour un traitement biologique pour lutter contre les insectes envahisseurs.

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire