Four à bois extérieur pour pizza : comment le construire soi-même ?

Four à bois extérieur en brique pour pizza

Même s’il est moins performant qu’un four traditionnel, le four à bois en briques offre toutefois une cuisson de qualité et permet de passer un moment convivial et authentique, autour d’une délicieuse pizza par exemple ! Nous allons nous intéresser à la construction de ce four, qui peut être envisagée par n’importe quel particulier disposant d’un espace extérieur adapté. Quels sont les matériaux à envisager ? Les différentes étapes ? C’est ce que nous allons voir dès à présent.

De quoi se compose un four à bois en briques ?

Le four à bois en briques est un dispositif qui peut parfaitement trouver sa place dans un jardin, ou même à l’intérieur, à condition de mettre en place un environnement sécurisé. Celui-ci se compose de plusieurs éléments.

  • Le socle : il s’agit tout simplement du support qui va accueillir la sole, la bouche et le dôme du four à bois. Le socle a pour objectif de placer le four à bonne hauteur, afin de faciliter son utilisation.
  • La sole : posée directement sur le socle, la sole accueille le feu de bois et les aliments. C’est la partie du four à bois la plus malmenée aussi, elle doit être érigée dans des matériaux adaptés.
  • La bouche : c’est l’ouverture du four, là où passe le bois, les pizzas, le pain et tous les aliments qui y seront cuits. La bouche doit être suffisamment grande, afin de permettre le passage d’une personne en cas de réparation.
  • Le dôme : c’est la partie supérieure du four. Son rôle est d’accumuler la chaleur, afin d’assurer une cuisson relativement rapide et homogène. Elle a aussi pour but de faire circuler la chaleur à l’intérieur du four, afin de permettre le phénomène de rayonnement.

La construction du socle du four à bois en briques

La construction de ce support nécessite l’utilisation de mortier ou de ciment, des matériaux suffisamment lourds et résistants pour supporter la sole, la bouche et le dôme du four à bois en briques. Pour rappel, le socle doit être à bonne hauteur, afin de faciliter l’utilisation de l’équipement de cuisson. Aussi, il convient d’ériger un bloc suffisamment haut. Afin de créer un four à bois en briques optimisé, la partie située sous la sole pourra être dédiée au stockage du combustible.

La construction et la pose de la sole

L’utilisation de briques réfractaires et alimentaires est indispensable dans la construction de la sole. D’autre part, il convient de limiter le nombre de joints aussi, nous recommandons vivement d’opter pour des briques au format 40×30 cm ou 30×30 cm.

Bon à savoir : plus la sole est épaisse, plus elle est en mesure de stocker la chaleur et ainsi d’assurer une cuisson homogène, tout en limitant la vitesse de refroidissement. Aussi, l’épaisseur de ce composant du four doit mesurer au minimum 5 cm. La sole doit également être installée sur un lit de chaux maigre, où les briques seront disposées bord à bord en suivant le patron créé au préalable.

La construction de la bouche

Il convient, dans un premier temps, de créer un support pour la bouche. On utilise pour cela les mêmes briques réfractaires et alimentaires que pour la sole, que l’on vient disposer de manière rectiligne contre la sole précédemment érigée.

La forme arquée de la bouche ne peut être obtenue qu’en réalisant un coffrage en bois. Les briques y seront alors déposées et montées grâce à du mortier de chaux hydraulique, afin d’assurer plus de solidité à la structure.

La construction du dôme du four en briques

Une fois que le socle, la sole et la bouche du four à bois en briques ont été construits, il ne reste plus qu’à monter le dôme, permettant d’accumuler la chaleur. Pour cela, il est essentiel de respecter une certaine hauteur. Il convient généralement de construire un dôme de 1m de haut, pour 45 cm de diamètre. Ce ratio est idéal, pour obtenir une cuisson de qualité.

La première étape de la construction du dôme ne nécessite pas la réalisation d’un coffrage. En effet, il suffit de créer une première rangée de briques, que l’on disposera autour de la sole. Ensuite, il convient de créer une boule compacte, formée avec du sable mouillé par exemple, adaptée aux dimensions de l’intérieur du four. Les briques seront alors installées tout autour, puis fixées grâce à du mortier réfractaire.

La dernière étape consiste à enduire le four

Votre four est intégralement construit, il vous suffit maintenant de mettre en place une couche d’isolation, permettant de préserver la chaleur à l’intérieur de cet équipement de cuisson. Pour cela, il est recommandé d’appliquer de l’enduit de chaux sur les briques du dôme situées à l’extérieur. L’application de l’enduit est assez simple en revanche, cette étape nécessite un temps de séchage assez long. En effet, il convient de laisser sécher l’enduit pendant au moins 3 semaines, avant d’envisager une première cuisson.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire