Faut-il installer une éolienne dans son jardin ?

Les énergies renouvelables font partie de notre avenir et peuvent améliorer le futur de notre planète. Ces dernières années, on l’a compris, les plus petits gestes sont tout aussi importants que les grandes installations. Et si on mixait les deux ? Pourquoi pas installer une éolienne domestique dans son jardin ? Les fabricants d’éoliennes se sont penchés sur l’idée et proposent aujourd’hui des modèles s’adaptant à tous les types d’habitation et à toutes les régions. Alors, en tant que particulier, faut-il passer le cap ?

Comment produire de l’électricité propre dans son jardin ?

Les particuliers prennent les choses en main. S’ils veulent de l’électricité propre, c’est à eux de faire les démarches pour la produire. L’une des solutions : installer une éolienne dans leur jardin. En choisissant l’éolien, vous choisissez de répondre aux besoins énergétiques de votre foyer grâce au vent. Il existe plusieurs tailles et plusieurs types d’éoliennes pour particulier. Le choix va dépendre de la région, de la taille du jardin, de la puissance souhaitée et de l’aspect esthétique recherché.

Divers modèles d’éoliennes domestiques existent
En tant que particulier, vous avez donc le choix entre ce que l’on appelle une éolienne horizontale, une éolienne verticale et une éolienne de toit, pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un jardin.

Le prix d’une éolienne va varier en fonction du modèle et de la puissance. La plus puissante des éoliennes est l’éolienne horizontale, son rendement se situe entre 10 kW et 20 kW, à côté, une éolienne verticale va atteindre à son maximum seulement 10 kW. Il va donc falloir évaluer les besoins de votre foyer et peut-être installer plusieurs éoliennes ou bien coupler l’éolien avec l’énergie solaire.

Aménager son jardin pour pouvoir y installer une éolienne

Une éolienne, ça prend de la place physiquement et visuellement. Son installation ne se fait pas sur un coup de tête. En amont, il faut tout d’abord mettre en place un mât test muni de capteurs, cela va permettre de repérer l’emplacement le plus propice pour votre future éolienne. Pendant plusieurs mois, les capteurs vont enregistrer la force du vent et sa régularité. Grâce à ces données, il sera plus simple de placer l’éolienne à l’endroit idéal, mais aussi de régler la hauteur du mât.

Plus le rotor de l’éolienne est installé haut, plus il produit de l’électricité. Des règles d’aménagement sont à respecter. En tant que particulier, ou professionnel, il faut veiller à respecter les règles locales d’urbanisme. Le PLU peut mentionner des règles très strictes à propos des éoliennes domestiques. Dans certaines communes, cela peut être interdit ou bien autorisé, mais à une distance bien précise des habitations.

Installer une éolienne domestique ne s’improvise pas

Pour pouvoir être en règle, il est important d’étudier la faisabilité du projet avant de se lancer dans l’aménagement et l’installation d’une éolienne domestique à proximité du domicile. Voici quelques éclairages sur les impératifs à prendre en note.

Produire de l’énergie : quelles sont les zones interdites ?

Il existe notamment des zones interdites pour l’implantation d’une éolienne domestique. De nombreuses zones sont interdites, telles que les suivantes :

  • Les zones protégées, comme réserves naturelles et les parcs nationaux.
  • Les zones militaires.
  • Les sites ou encore les immeubles classés dans la catégorie des sites historiques.
  • Les habitations implantées dans des zones protégées et situées à proximité de sites historiques.

Pour pouvoir produire de l’électricité, il est donc important d’évaluer le contexte en amont.

Restrictions, démarches administratives : ce qu’il faut savoir avant de se lancer

En parallèle, d’autres restrictions viennent réguler l’installation des éoliennes domestiques sur le sol national de l’Hexagone. Des distances minimales sont à prendre en compte avant de s’atteler à l’élaboration de ce projet au service du développement durable. D’après la loi en vigueur, une éolienne domestique mesurant moins de 50 mètres doit respecter une distance égale à la moitié de sa hauteur.

D’autre part, la distance minimale doit être de 3 mètres. Toutefois, ces obligations peuvent être annulées si une disposition particulière du plan d’urbanisme (PLU) ou du règlement municipal de construction est en place. Il faut aussi savoir que d’autres démarches administratives sont à respecter. Par exemple, si l’éolienne mesure entre 12 et 50 mètres, un permis de construire est nécessaire. Dans ce cas de figure, une déclaration au titre des ICPE (Installation classée pour la protection de l’environnement) s’applique, et ce, si la puissance totale installée n’excède pas 20 mégawatts.

DIY : comment installer une éolienne domestique ?

Plusieurs alternatives permettent aux particuliers d’installer une éolienne domestique à proximité de leur domicile, directement dans le jardin ou encore sur le toit de l’habitat. Parmi les solutions les pus prisées : les éoliennes en kit. Rapides et faciles à installer, ces kits sont livrés avec l’ensemble des pièces nécessaires pour installer une éolienne. Les fourchettes de prix peuvent varier entre 1 500 et 4 000 euros, selon le modèle et les spécificités de l’éolienne. D’ordre général, les kits pour fabriquer soi-même une éolienne contiennent la liste des composants suivants :

  • Une éolienne,
  • Un contrôleur de charge,
  • Un coffret de protection,
  • Un mât,
  • Une batterie,
  • Un adaptateur,
  • Des câbles électriques,
  • Un ondulateur.

Un guide d’installation est notamment fourni avec l’ensemble des composants pour guider pas à pas celles et ceux qui se lancent dans ce projet. Ainsi, grâce à ces kits, les particuliers peuvent produire de l’électricité et alimenter leur habitat en énergie verte.

énergie verte ampoule

Investir dans une éolienne : quels en sont les bénéfices ?

En somme, produire soi-même de l’électricité verte pour alimenter son foyer est plutôt simple. Au-delà d’être une démarche respectueuse envers l’environnement, installer une éolienne est une solution 100 % écologique qui offre une myriade d’avantages, notamment financiers, pour les propriétaires d’une maison. En produisant totalement ou partiellement de l’électricité, les factures d’électricité s’allègent à vue d’œil. Si acheter une éolienne domestique est un investissement, celui-ci sera amorti rapidement.

Par ailleurs, ne plus dépendre d’un fournisseur d’électricité comme EDF permet de devenir plus indépendants, surtout en cas de panne du réseau. De plus, dans le cadre de l’autoconsommation, il est également possible de vendre le surplus d’électricité verte aux fournisseurs d’énergie dit « RTE » (Réseau de transport d’électricité). D’après de récentes données recueillies, d’ici 2030, près de 4 millions d’autoproducteurs se tourneront vers l’autoconsommation.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire