Mieux connaître les plantes aromatiques : la farigoulette, le thym et la sarriette

Thym

En cuisine, les herbes aromatiques sont de formidables alliées qui permettent de révéler toute la saveur d’un plat… Mais avant de pouvoir les utiliser pour parfumer vos assiettes, il est intéressant de savoir comment les reconnaître dans le jardin ! En effet, si vous désirez faire pousser des plantes dans votre jardin, mais que vous avez du mal à comprendre quelles sont les différences entre le thym, la farigoulette ou la sarriette, vous êtes au bon endroit ! Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Le thym

Présentation du thym

Cette herbe-là, on la connait bien… En effet, il s’agit d’une des plantes aromatiques les plus connues, et les plus appréciées. En réalité, le thym est un genre qui comprend plus de 300 espèces comme le thym citronné, le thym odorant, ou encore le serpolet comme nous pourrons le découvrir par la suite… Mais revenons-en au thym commun, c’est-à-dire le “Thymus Vulgaris”, originaire du bassin méditerranéen. Cette espèce est un petit arbuste vivace possédant un feuillage persistant est très aromatique. Le thym fleurit et parfume le jardin dès l’arrivée des beaux jours, entre mai et juillet.

Cultiver le thym dans le jardin

Si vous désirez faire pousser le thym dans votre jardin, il faudra veiller à ce que le sol soit léger, caillouteux et bien drainé. Le thym est une plante typique de la Provence… Et c’est pour cela que le thym a besoin d’être très bien exposé au soleil. Au contraire, le thym redoute l’humidité et l’eau stagnante. Selon la nature du sol, vous pouvez ajouter du compost pour améliorer sa structure. Facile à dénicher, le thym est vendu dans toutes les jardineries, en godets de plus ou moins grande taille. Le thym peut également pousser en pot si le sol de votre potager est trop lourd. Enfin, sachez que la récolte est possible toute l’année.

Usages du thym en cuisine

Le thym est une plante aromatique aux nombreuses qualités. En cuisine, ses feuilles, ses fleurs et ses pousses peuvent être utilisées pour accompagner des plats en sauce, des préparations à base de pâtes, des recettes à base de légumes gorgés de soleil… Et bien évidemment, de bons plats typiques de la Provence ! Le thym est également un atout dans la préparation des farces de viande ou pour agrémenter des marinades. Enfin, le thym peut aussi révéler ses arômes lorsqu’il est incorporé à des pâtes à pizza ou à des pâtes brisées… Comme vous l’aurez compris, le thym se marie à merveille avec de nombreuses préparations à base de légumes, de viande, de poisson ou même de fromage.

Autres usages du thym

Le thym est également une plante épatante aux nombreuses vertus médicinales. En effet, le thym permet de soigner les petits maux de l’hiver comme les rhumes, la toux, les problèmes ORL… Cette plante possède des propriétés désinfectantes très intéressantes. Le thym a décidément tout pour plaire !

La farigoulette

Présentation de la farigoulette

La farigoulette fait également partie de la grande famille des Lamiacées. En réalité, il s’agit également d’une espèce de thym, c’est d’ailleurs pour cela qu’on nomme aussi cette plante “le thym serpolet “. Ce végétal a une odeur corsée et très agréable. La farigoulette est un sous-arbrisseau pouvant mesurer entre 15 et 50 cm et possède un feuillage persistant. Dans le jardin, la farigoulette embellit les plantations grâce à ses jolies petites fleurs colorées de couleur rose. Il faut également savoir qu’il existe de nombreuses sortes de farigoulette : l’Album, l’Elfin, le Coccineum… Si vous désirez varier la décoration de votre jardin, vous pouvez mixer les variétés.

Cultiver la farigoulette dans le jardin

Si vous désirez planter de la farigoulette, il est préférable d’attendre les beaux jours. La période idéale est le printemps, mais vous pouvez aussi la planter à la fin de l’été. Si vous plantez votre farigoulette en pleine terre, sachez que cette plante s’adapte aux terrains sableux, secs et pauvres en minéraux. Vous pouvez planter la farigoulette en bordure de massif ou dans une rocaille. Tout comme le thym, vous pouvez installer votre plante au soleil, en privilégiant un emplacement bien exposé. Vous pouvez également cultiver la farigoulette en pot, en optant pour un récipient en pierre et un mélange à base de terre légère, sableuse et caillouteuse.

Usages de la farigoulette en cuisine

Le goût de la farigoulette est assez proche du thym… Ainsi, on retrouve cette herbe dans de nombreux plats provençaux ! Cependant, la farigoulette est un peu plus amère. Le thym serpolet est idéal pour relever les plats à base de viande, des recettes de légumes anciens ou encore des sauces. Tout comme le thym commun, la farigoulette rend les aliments plus digestes.

Autres usages de la farigoulette

La farigoulette a également la particularité d’être un puissant désinfectant et un bon anti-inflammatoire. En infusion, en inhalation, ou en bouillie, cette plante peut soulager de nombreux maux comme les aphtes, la toux ou encore le rhume.

La sarriette

Présentation de la sariette

Place à une autre plante aromatique : la sarriette aussi nommée poivre d’âne. Il s’agit d’une cousine du thym. En effet, la sarriette fait partie de la famille des Lamiacées. Le genre compte plus de 150 variétés, mais les deux espèces les plus connues sont la sarriette des jardins (Satureja hortensis) et la sarriette des montagnes (Satureja montana). La sarriette des jardins se présente sous la forme d’un petit arbre de 30 à 40 cm. Elle offre des petites fleurs mellifères de couleur rose ou blanche.

Cultiver la sarriette dans le jardin

La sarriette des jardins se plante au printemps et se récolte durant l’été, jusqu’à l’automne. La sarriette apprécie les sols bien secs et bien drainés, ainsi que le soleil. Cette plante demande peu d’entretien et peut également se cultiver en pot, en jardinière ou en bac. La floraison de la sarriette attire les abeilles et bourdons et repoussent les pucerons.

Usages de la sarriette en cuisine

La sarriette commune est une plante très appréciée en cuisine. En effet, son petit goût poivré et légèrement amer est idéal pour aromatiser les viandes, les grillades, les ragoûts de légumes, les farces et même les salades. Elle peut être consommée sous sa forme séchée ou fraîche. La sarriette peut également être utilisée en infusion.

Autres usages de la sarriette

La sarriette est également très appréciée lorsqu’il est question de soigner les troubles et problèmes de santé. En effet, cette plante est reconnue pour ses vertus antimicrobiennes et digestives. Elle atténue notamment les ballonnements et les flatulences.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire