Mur en parpaing : quel enduit pour le recouvrir ?

Recouvrir un mur d'enduis

Le mur en parpaing est certes très facile à monter, mais il est peu esthétique. Aussi, pour le rendre plus attrayant, il est essentiel de le recouvrir d’une couche d’enduit. Justement, plusieurs alternatives peuvent être envisagées pour cela : l’enduit monocouche, l’enduit traditionnel ou l’enduit décoratif. Quelle est la solution la plus appropriée ? C’est ce que nous allons voir.

L’enduit monocouche : la solution la plus courante

Le mur en parpaing manque cruellement d’esthétisme aussi, il ne peut pas rester à l’état brut. Dans ce cas, la solution de l’enduit monocouche peut parfaitement être envisagée. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un produit à appliquer en une seule couche. En plus de sa rapidité d’application, l’enduit monocouche propose de nombreux avantages. Néanmoins, il souffre également de certains inconvénients.

Les avantages de l’enduit monocouche

  • Son aspect esthétique et naturel : l’enduit monocouche est idéal pour recouvrir les murs en parpaing d’une maison traditionnelle. En effet, cette solution convient parfaitement pour les fermes et autres bâtiments anciens.
  • Une solution particulièrement adaptée aux murs en parpaing : l’enduit monocouche propose une excellente couvrance ainsi qu’une bonne résistance dans le temps.
  • L’enduit monocouche se décline en plusieurs styles : grâce à ce produit, il devient possible d’apporter plus de cachet à un mur, qu’il soit extérieur ou intérieur.

Les inconvénients de l’enduit monocouche

  • L’enduit monocouche ne laisse pas respirer les murs : cela est dû à la présence d’hydrofuges dans sa composition. Toutefois, il est nécessaire de préciser que les fabricants fournissent de plus en plus d’efforts, afin de produire des solutions tout aussi performantes, mais plus respectueuses de la nature des murs en parpaing.
  • Ce type de produit est assez onéreux : comparé à l’enduit de lissage traditionnel que nous allons voir dans la suite de ce guide, le produit monocouche est bien plus coûteux. Toutefois, il est nécessaire de rappeler que le temps nécessaire à son application est réduit.
  • Son application est contraignante : difficile d’appliquer ce type d’enduit à la main. Pour obtenir de bon résultat, la location d’une machine appropriée semble indispensable.

L’application de l’enduit monocouche

Nous venons de le mentionner, l’enduit monocouche doit être appliqué à l’aide d’une machine spécifiquement conçue à cet effet. Avant de vous lancer dans cette entreprise, lisez attentivement les recommandations du fabricant, afin d’obtenir de bons résultats. En effet, l’enduit monocouche doit être mélangé à une certaine quantité d’eau, avant d’être appliqué. Il vous suffit ensuite de verser le mélange obtenu dans la machine, puis d’appliquer l’enduit en couche régulière, afin d’éviter les effets de matière.

Précisons que l’enduit monocouche ne peut pas être appliqué sur un mur en parpaing fraîchement monté. En effet, il est essentiel d’atteindre que celui-ci soit sec, avant d’envisager la projection du produit. D’autre part, son application ne peut avoir lieu que sur un mur propre.

L’enduit traditionnel dit « de lissage »

L’enduit de lissage, contrairement à l’alternative que nous venons de présenter, est un produit qui s’applique en plusieurs couches. Lui aussi possède des avantages et des inconvénients, qu’il est nécessaire de mentionner pour vous aider à faire un choix.

Les avantages de l’enduit traditionnel

  • L’enduit traditionnel de lissage est la solution à privilégier pour obtenir de superbes finitions : en effet, il propose un rendu propre et lisse, idéal pour une maison moderne.
  • L’enduit de lissage peut être appliqué sur un enduit monocouche : aussi, son application peut être envisagée sur plusieurs types de surfaces.

Les inconvénients de l’enduit traditionnel

  • L’application de l’enduit traditionnel prend du temps : en effet, trois couches sont nécessaires pour obtenir des résultats satisfaisants.
  • L’enduit de lissage doit être poncé entre chaque couche : voilà qui nécessite beaucoup de temps. D’autre part, investir dans du matériel approprié est indispensable.

L’application de l’enduit traditionnel

Nous l’avons dit, l’enduit traditionnel de lissage implique la réalisation de trois couches :

  • Le gobetis : il s’agit de la couche la plus liquide, qui doit être appliquée par projection, grâce à un équipement approprié.
  • Le dégrossi : cette couche permet d’obtenir un mur bien lisse et régulier, puisqu’elle est en mesure de combler les imperfections. Le dégrossi a toute son importance, notamment en rénovation.
  • La finition : composée de mortier, cette couche est plus grasse que les précédentes. Esthétique, la finition possède un rôle de décoration mais aussi de protection. En effet, elle assure la préservation des deux premières couches et améliore significativement la durée de vie du revêtement.

L’enduit décoratif : une solution à envisager ?

L’enduit décoratif, afin d’assurer l’aspect esthétique du mur ainsi que sa protection, doit être appliqué en plusieurs couches. Plusieurs solutions peuvent être envisagées :

  • La chaux : particulièrement robuste et durable, elle ne peut trouver sa place sur les murs d’une maison moderne en raison de son aspect rustique. La chaux de chanvre assure quant à elle une excellente isolation extérieure.
  • L’imitation marbre, le stuc : très tendance actuellement, le stuc est réservé aux murs en parpaing intérieurs.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire