Quelles plantes et herbes avoir dans son jardin bien-être ?

jeune femme coupe au sécateur plants de fleurs de son jardin

Les effets thérapeutiques liés au jardin sont nombreux et exploitables de mille et unes manières. La pratique même du jardinage saura apporter de nombreux bénéfices à son mental, pour renforcer son état d’esprit. Pourquoi ne pas créer alors un jardin vraiment bien-être, où les plantes cultivées sauront révéler des vertus médicinales ? Afin de créer son petit jardin presque thérapeutique, voici quelques pistes à suivre.

Pourquoi cultiver des plantes bien-être dans son jardin ?

Avant de se pencher sur les différentes plantes et herbes avantageuses à cultiver dans son jardin bien être, mieux vaut comprendre tous les bénéfices de cette idée. Il n’y a pas d’hésitation à avoir sur le fait que les plantes, la nature plus généralement, sont hautement bénéfiques à l’homme. Que ce soit dans son intérieur comme dans sa vie quotidienne, avoir un moment de contact avec la nature est primordial. Cela ne peut qu’aider à se ressourcer, à se sentir plus en symbiose avec ce qui vous entoure.

Jardiner, alors, paraît forcément être un bon recours. Vous avez directement les mains dans la terre, et vous planchez sur cette même nature. Par conséquent, il peut alors sembler idéal de rendre ces moments de ressourcement plus utiles encore. En optant pour la création d’un jardin bien être dans votre extérieur, vous cumulerez alors de nombreux avantages :

  • des plantes bénéfiques à votre santé, accessibles depuis quelques coups de sécateurs dans votre jardin ;
  • des économies sur le long terme et des effets plus directs grâce à des plantes non transformées ou polluées ;
  • la possibilité d’offrir et partager ces plantes bien être à votre entourage ;
  • l’opportunité de préparer vos propres concoctions personnalisées, pour des tisanes ou des bouquets secs adaptés à vos maux.

Comment choisir les plantes à mettre dans son jardin bien-être ?

Selon les plantes que vous décidez de cultiver dans votre jardin, en effet, différents bienfaits pourront se révéler. Si vous avez des maux en particulier qui vous touchent assez régulièrement, il est plus important encore de vous renseigner sur les bénéfices de chacune des options qui pourront être proposées ci-après. Certaines révèlent de multiples bienfaits qui ne seront pas nécessairement tous abordés ici.

Insomnie, angoisse : le CBD multifonction

Par exemple, quels plants choisir si vous souffrez de maux invisibles ? De nombreux individus sont victimes de troubles du sommeil, entre autres, qui se manifestent tant par des insomnies que des cauchemars ou de l’apnée du sommeil. D’autres encore ont un esprit qui leur joue des tours, avec des crises de dépression ou des phases d’anxiété pesantes. Une solution naturelle des plus populaires ces derniers temps s’est révélée : le chanvre.

Plus particulièrement, la molécule de CBD qui fait partie de ses composants. Celui-ci recèle de nombreux atouts, grâce à une transmission positive aux récepteurs du corps en lien avec votre cerveau, vos os ou votre peau. Plébiscité pour favoriser la relaxation du corps et de l’esprit, le cannabidiol n’est toutefois pas réellement cultivable dans son jardin. Pour pallier cette complication de cultivation, de nombreux spécialistes du CBD proposent, par exemple, de l’herbe légale à acheter directement afin de bénéficier des effets du cannabidiol sous toutes ses formes.

Quelles autres plantes bien-être pour les maux de l’esprit ?

Votre jardin bien-être pourra alors s’agrémenter de nombreuses autres plantes qui viendront parfaitement complémenter les bénéfices du cannabidiol. Parmi les options possibles, on vous suggère :

  • la camomille romaine, à infuser en tisane ou à utiliser en bain de pieds et de mains pour calmer l’anxiété ;
  • l’aspérule odorante, qui dégage une senteur vanillée en séchant, utile contre les maux de tête et les angoisses ;
  • la lavande, qui pourra être utilisée en petits sachets senteurs dans une pièce, pour favoriser le sommeil et la tranquillité, ou directement en tisane, contre le stress ;
  • la valériane, permettant de lutter contre les troubles du sommeil comme l’insomnie tant qu’ils restent légers.

Le choix des plantes qui viendront sublimer votre jardin bien-être devra se faire selon votre environnement, la sécheresse potentielle, la luminosité de votre terrain et tout autre facteur qui joue sur la bonne cultivation d’un plant. Il peut être bénéfique de se renseigner auprès d’un professionnel des jardins, si vous ne l’êtes pas vous-même, afin de faire des associations efficaces.

Les plantes à cultiver pour se sentir bien physiquement

Si de nombreuses plantes promettent des bénéfices sur l’esprit, il y en a également de multiples qui révèlent tout autant de bienfaits sur le corps. Selon les maux qui vous touchent le plus fréquemment, vous pouvez affiner votre sélection. Au contraire, vous pouvez également opter pour des plantes aux effets divers et variés, afin de créer votre plant thérapeutique multi-usages. En effet, certaines plantes seront des plus efficaces, par exemple, pour les troubles digestifs. D’autres assureront des effets fabuleux sur des processus de cicatrisation ou d’anti-inflammations.

Une fois que vos préférences sont définies, faites facilement votre choix parmi ces plantes pour concocter votre jardin bien-être d’exception :

  • les feuilles et fleurs d’amandes, les choux, l’épine-vinette, l’hysope, le lierre terrestre, le plantin, le sapin ou encore le thym, tous idéaux pour soulager les bronches ou les toux ;
  • la coriandre, l’estragon, le fenouil, la marjolaine ou encore de la verveine citronnelle afin d’améliorer le transit digestif ;
  • le basilic contre les piqures d’insecte ;
  • l’aloe vera contre les brûlures légères ;
  • la menthe, pour gommer la fatigue et apaiser les maux de ventre.

Dans tous les cas, toutefois, il reste primordial de bien se renseigner sur de possibles contre-indications médicales. Peut-être que vos médicaments ne sont pas adaptés à la consommation parallèle de certaines plantes.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire