Vacances d’hiver : protéger son jardin contre les intrusions

Cambriolage dans un jardin

Lorsque l’on a prévu de partir fêter ses vacances d’hiver dans un gîte avec toute sa famille, on souhaite que les retrouvailles restent des moments de joie et de partage. Alors après deux ans passés sans pouvoir fêter Noël, pas question de devoir faire demi-tour à cause d’un cambriolage malencontreux. Clôtures, maison connectée et systèmes de sécurité, de nombreux dispositifs existent aujourd’hui pour pouvoir partir en vacances en toute quiétude.

La problématique des cambriolages

Chaque année en France, le nombre de cambriolages ne cesse de croître. Selon un rapport effectué par le ministère de l’Intérieur, une explosion des intrusions aurait été enregistrée après les mesures de confinement. En effet, durant cette période invitant la population à rester cloîtrée à domicile, le taux de cambriolages avait considérablement diminué. Lorsque le déconfinement a été prononcé, une augmentation de 114 % a été constatée par le Ministère de l’Intérieur. Un taux absolument conséquent, mais non-surprenant lorsque l’on s’informe sur le nombre de vols commis dans le pays. En 10 ans, plus de 171 000 cambriolages ont été enregistrés, soit une augmentation de plus de 44 %.

Malgré ce que l’on peut penser, il n’y a pas véritablement de moments propices pour les cambrioleurs qui agissent toute l’année. Si c’est en été qu’il y a le plus d’intrusions, le Ministère de l’Intérieur note toute de même que 12 % des vols surviennent en décembre. Les vacances d’hiver entraînent souvent les foyers à partir de chez eux pour aller fêter Noël en famille ou pour profiter des pistes de ski, l’occasion rêvée pour les cambrioleurs de s’infiltrer sereinement dans les domiciles. À noter que le type d’habitation n’est pas non plus un critère de choix et que les vols surviennent autant dans les grandes maisons que dans les petits appartements. Face à ce constat, il convient donc de repenser l’équipement de sa maison, mais également celui de son jardin. En effet, chaque minute compte pour tenter de dissuader le cambrioleur de commettre son vol.

Investir dans un dispositif de sécurité

De nombreux dispositifs de sécurité existent à présent pour pouvoir dissuader les cambrioleurs d’entrer dans un domicile par effraction. Le plus connu d’entre tous est l’alarme maison, constituant à coups sûrs la meilleure protection contre les intrusions. En effet, il est important de savoir qu’une alarme fait fuir un cambrioleur dans 95 % des cas, un chiffre révélé par Planetoscope (Les Cambriolages en France). Lorsqu’elle retentit, ce dernier ne souhaite pas prendre le risque de se faire prendre et décident de partir le plus vite possible.

Il est également possible de coupler son système d’alarme avec des caméras pour pouvoir dissuader davantage. Les cambrioleurs n’apprécient pas de voir qu’un dispositif de télésurveillance les enregistre lorsqu’ils passent à l’action. Quand un logement est équipé d’un système d’alarme couplé à un dispositif de télésurveillance, l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales considère que les risques de cambriolage sont divisés par quatre.

La porte blindée est également un indispensable en matière de sécurité. Lorsque l’on possède de nombreux objets précieux et coûteux, il peut s’agir d’un investissement capital. En effet, il faut savoir que 40 % des cambrioleurs passent tout simplement par la porte d’entrée, taux indiqué par le Ministère de l’Intérieur. Lorsque le malfaiteur tombe sur une porte blindée, il perd du temps en essayant de l’ouvrir, ceci augmentant pour lui les risques de se faire prendre. Attention cependant, certaines portes n’ont de blindé que le nom. Il convient donc de se renseigner correctement auprès d’entreprises spécialisées qui ont effectué de nombreux tests en situation réelle.

Miser sur la maison connectée

La maison connectée est la nouvelle tendance. Ce système consiste à pouvoir contrôler depuis une même interface, les différents objets technologiques de sa maison. C’est ce qu’on appelle « installation domotique« . En intérieur comme en extérieur, ce système permet de renforcer considérablement son système de sécurité. Les appareils peuvent également être pilotés depuis son smartphone, idéal pour réguler les caméras de sa maison même lorsque l’on est loin de chez soi. Au moindre mouvement à l’intérieur de la maison ou dans le jardin, le téléphone produira un son d’alerte significatif. Il ne restera alors plus qu’à avertir les forces de l’ordre pour qu’une intervention au sein du domicile ait lieu le plus rapidement possible.

Installer des clôtures dans son jardin

Protéger son domicile des intrusions consiste d’abord à sécuriser ses espaces extérieurs. L’objectif étant de rendre son jardin difficile d’accès pour pouvoir faire perdre le plus de temps possible au cambrioleur et lui compliquer la tâche au maximum. Ainsi, il peut être intéressant d’investir dans des clôtures ou d’améliorer ses installations pour qu’elles soient les moins attrayantes possible. Avant toute modification, il convient cependant d’en avertir le voisinage et la mairie de sa commune.

Outre l’amélioration des clôtures, voici quelques conseils supplémentaires pour empêcher les intrusions dans son jardin :

  • Boucher les trous formés par les haies ou situés dans les clôtures.
  • Recouvrir les clôtures de treillis pour les rendre plus difficilement franchissables
  • Sécuriser les portes d’entrée et investir dans des travaux pour bénéficier de fenêtres renforcées à double vitrage.
  • Installer des lumières de sécurité qui s’activent lorsqu’elles détectent un mouvement.
  • Sécuriser ses plantes. Dans certains cas, les cambrioleurs s’attaquent spécifiquement aux installations et mobiliers de jardin, qui ne nécessitent pas d’entrer à l’intérieur du domicile.

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire