Découvrir l’horticulture : filières, métiers et formations

Fleurs de toutes les couleurs

Vous vous intéressez à l’horticulture et aux métiers de cette filière mais vous ne savez pas vraiment de quoi il s’agit ? Vous aimez les plantes, les fleurs et la nature ? Alors vous êtes au bon endroit. La filière horticole se caractérise par différentes filières et différents métiers. Pour accéder à ces derniers, il est important de connaître les nombreuses branches d’activités de ce secteur. Si vous vous intéressez à l’horticulture par simple curiosité, ou si vous désirez vous diriger dans cette voie, cet article devrait vous intéresser. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Qu’est-ce que l’horticulture ?

Quand on s’attarde sur la construction du mot “horticulture,” on ne peut s’empêcher de remarquer que ce dernier est construit de la même façon que le mot “agriculture”. L’horticulture est d’ailleurs souvent confondue avec la notion d’agriculture, pourtant, les différences sont réelles et nombreuses. L’horticulture est composée du mot latin “hortus”, qui signifie jardin. Ainsi, l’horticulture désigne l’art de cultiver les jardins, et plus particulièrement, la culture des fleurs, des plantes ornementales, mais aussi des fruits et des légumes. Mais ce n’est pas tout, l’horticulture c’est aussi la conservation des plantes, la gestion des sols, la conception des paysages et la restauration… L’horticulture touche donc à de très nombreux domaines.

L’horticulture est différente de l’agriculture. En effet, la filière agricole inclut la production agricole à grande échelle, l’élevage, la production alimentaire et la distribution des produits. L’horticulture n’inclut pas la culture des céréales, ni les oléagineux, ni le secteur sylvicole.

Mais cela ne signifie pas pour autant que l’horticulture ne permet pas de nourrir les hommes. Cela veut simplement dire que les techniques de production et de distribution entre ces deux secteurs sont bien différentes. En effet, l’horticulture mise sur des recherches approfondies afin d’obtenir des rendements de grande qualité, des produits aux valeurs nutritionnelles meilleures pour l’homme… L’horticulture essaie de produire sans recourir aux substances chimiques. Elle se différencie donc de l’agriculture sur ce point. En effet, l’agriculture a pour but de produire à grande échelle, avec des cultures beaucoup plus intensives, et des techniques de production différentes.

Pour résumer simplement, l’horticulture inclut la production de plantes qui ne sont pas nécessairement destinées à être consommées, contrairement à l’agriculture. L’horticulture n’est pas concernée par l’élevage. Enfin, l’horticulture se pratique sur des petites parcelles fermées. L’agriculture se pratique, quant à elle, à grande échelle, sur des terres bien plus conséquentes.

Quelles sont les différentes sous-filières de l’horticulture ?

Comme vous l’aurez compris, l’horticulture est une notion vaste et complexe, qui comprend différentes sous-filières. En effet, l’horticulture est l’art de cultiver les jardins, mais aussi de pratiquer la culture des fruits, des légumes ou encore des plantes d’ornement. Bien évidemment, comme dans de nombreux secteurs, l’horticulture se décompose en différentes branches. Voici les différentes sous-filières de l’horticulture :

  • L’horticulture ornementale : production des plantes ornementales
  • La floriculture : production de fleurs coupées, de plantes en pot…
  • La pépinière : production de végétaux d’extérieur, d’arbres, d’arbustes…
  • L’horticulture maraichère : production des légumes (en abri ou en plein air)
  • L’arboriculture fruitière : production des fruits
  • Le paysagisme : création, restauration et entretien des jardins

Ce secteur spécifique concerne donc la production d’espèces de plantes de façon pérenne, mais aussi de fruits et de légumes, ainsi que la restauration et l’entretien des jardins. L’horticulture délivre des bons aliments. Elle embellit les jardins et les maisons. En bref, et comme vous l’aurez compris, l’horticulture est très importante, tant d’un point de vue économique que social.

Quel est le rôle de l’horticulteur ?

L’horticulture comptent de nombreux métiers et de nombreux horticulteurs. Mais qui est l’horticulteur ? Il s’agit d’un professionnel qui peut être spécialisé dans un ou plusieurs domaines, comme la production de plantes ornementales, la culture de vergers, ou encore l’aménagement d’espaces verts. Ainsi, la notion d’’horticulteur » regroupe en réalité de nombreux métiers comme le pépiniériste, le floriculteur ou l’arboriculteur… Mais aussi de nombreux emplois tournés vers les recherches ou le commerce.

Selon sa spécialisation et le secteur dans lequel il évolue, l’horticulteur a de nombreuses missions dont voici les principales :

  • Effectuer des recherches et mener des expérimentations
  • Assurer le semis
  • Surveiller et combattre les parasites
  • Gérer la production, l’entretien et la récolte des différentes espèces
  • Effectuer la vente et conseiller les clients

Bien évidemment, toutes ces tâches varient en fonction de la structure dans laquelle l’horticulteur est amené à évoluer : exploitation horticole, pépinière, coopérative, grande surface…
Enfin, il faut savoir que de façon générale, et peu importe que l’horticulteur soit ouvrier ou ingénieur, ce dernier doit avoir la main verte et s’avoir s’adapter !

Comment devenir horticulteur ?

De nombreuses formations sont possibles pour devenir horticulteur. En effet, différents cursus permettent d’accéder rapidement à la vie active, de découvrir ce métier et de se spécialiser. Après la troisième, il est possible de se diriger vers un CAP Agricole Métiers de l’Agriculture ou un BPA Travaux des Productions Horticoles. Au niveau bac, il est possible d’intégrer différents Bac Pro : Bac Pro PH (Production Horticole), Bac Pro Technicien Conseil-vente Univers Jardinerie, Bac Pro Responsable d’Atelier de Productions Horticoles… Pour accéder à des postes d’encadrement, il est nécessaire de valider un niveau Bac +2 en devenant soit titulaire d’un BTSA Production Horticole, soit d’un BTSA Technico-commercial Champ Professionnel Jardin et Végétaux d’ornement, ou encore d’un BTSA APV (Agronomie Productions Végétales). Enfin, de nombreuses écoles d’ingénieurs proposent également des filières pour se former aux métiers de l’horticulture.

Sachez également que les perspectives d’évolutions sont réelles dans ce secteur. En effet, même sans posséder de grands diplômes, il est tout à fait possible d’évoluer pour accéder à des postes de chef d’équipe ou de chef de culture. Pour cela, il suffit d’être motivé et de savoir faire ses preuves sur le terrain.

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire